Ladakh et Zanskar (Inde) - Août 1996

La première caractéristique du Zanskar, c'est son isolement. L'accès au Ladakh est quant à lui plus facile : un avion relie New Delhi à Leh, et une fois arrivé dans cette ville, une infrastructure touristique importante accueille le visiteur. Enfin, assez importante compte tenu de l'endroit. Pour pénétrer au Zanskar il faudra soit franchir à pied un ou plusieurs cols dont la hauteur varie entre 4500 et 5000m, soit rejoindre la vallée à Padum par une très mauvaise piste qui part de Kargil. Dans ce dernier cas, de toutes façons, il faudra rapidement marcher aussi, car la piste ne va pas très loin.

Cet isolement a préservé cette région des influences du reste de l'Inde et du monde en général. Ce trek a été mon premier contact avec l'Himalaya. La vie est rude dans ces hautes montagnes et ni l'altitude ni le climat ne font de cadeaux aux habitants. Le mélange des paysages engendrés par ces hautes montagnes et de la culture bouddhiste omniprésente peut faire une très forte impression sur le voyageur. Même si cela peut sembler étrange, j'ai constaté une fois là bas que j'avais déjà vu des reportages sur cette vallée, mais ce n'est que lorsque je l'ai traversée que j'ai pris conscience du fait que cet endroit existait vraiment et que les gens qui le peuplaient vivaient comme je je l'avais vu dans ces reportages.

La galerie photo

La carte

Voici la carte du trek et sa situation dans le pays.

carte trek

Collection Microsoft® Encarta® 2002. © 1993-2001 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

carte trek

Collection Microsoft® Encarta® 2002. © 1993-2001 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

carte trek

Collection Microsoft® Encarta® 2002. © 1993-2001 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Dernière mise à jour le mercredi 25 Octobre 2017. Copyleft Franck Zecchin 2017.